Tout savoir sur le BFR positif

La santé financière d’une entreprise est primordiale pour qu’elle prospère dans le temps. Pour s’en assurer, calculer son Besoin en fonds de Roulement ou BFR est une étape nécessaire. Mais que faire quand ce BFR est positif ? Comment réussir à l’optimiser ? Quels outils utiliser ? Nous vous donnons tous nos conseils dans cet article.

Qu’est-ce qu’un BFR positif ?

Définition d’un BFR

Le BFR, ou Besoin en Fonds de Roulement est un concept financier important. Il représente la somme nécessaire pour couvrir les besoins de financement du cycle d’exploitation d’une entreprise.

Un BFR positif signifie que l’entreprise a des besoins de financement sans que ses entrées de finances soient suffisantes pour couvrir les dépenses. Elle doit donc financer le décalage temporel entre les décaissements (achats, salaires, etc.) et les encaissements (ventes à crédit, etc.).

Un BFR négatif signifie que l’entreprise finance une partie de ses besoins à long terme grâce à des ressources à court terme. C’est généralement un signe positif de gestion efficace du capital circulant.

definition bfr

Comment calculer le BFR ?

Pour calculer le BFR il faut tout d’abord identifier les éléments actif et passif circulant :

  • Actif circulant : Comprend les stocks, les créances clients et les autres créances.
  • Passif circulant : Inclut les dettes fournisseurs et les autres dettes à court terme.

Le calcul du BFR correspond à : 

  • BFR = Actif circulant – Passif circulant.

Plus précisément : BFR = (Stocks + Créances clients + Autres créances) – (Dettes fournisseurs + Autres dettes à court terme).

Si votre BFR est : 

  • supérieur à 0, alors vous avez un BFR positif
  • inférieur à 0, alors vous avez un BFR négatif

Un BFR bien géré aide à maintenir l’équilibre financier et à éviter les problèmes de trésorerie.

Pourquoi mon BFR est-il positif ?

Un BFR positif signifie que votre entreprise a besoin de financer son cycle d’exploitation. Voici quelques raisons courantes pour lesquelles votre BFR pourrait être positif :

  • Délais de paiement des clients : Si vos clients prennent du temps pour payer leurs factures, cela augmente vos créances clients, ce qui augmente votre BFR.
  • Gestion des stocks : Un niveau de stock élevé peut également augmenter le BFR. Si vous devez acheter beaucoup de stock avant de pouvoir vendre ou produire, cela lie votre argent dans les stocks.
  • Délais de paiement aux fournisseurs : Si vous payez vos fournisseurs rapidement par rapport à la vitesse à laquelle vous recevez de l’argent de vos clients, cela peut augmenter votre BFR.
  • Cycle de production long : Un processus de production long avant la réalisation des ventes peut aussi contribuer à un BFR positif, car l’argent est immobilisé dans la production pendant cette période.

Un BFR positif n’est donc pas signe d’une très bonne gestion financière de votre entreprise. Mais que faire face à cela ?

pourquoi bfr positif

Pourquoi corriger un BFR positif ?

Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) positif représente une situation où les besoins de financement à court terme d’une entreprise dépassent ses ressources à court terme. Autrement dit, elle doit financer son cycle d’exploitation. Répondre à un BFR positif est nécessaire pour plusieurs raisons.

Les risques d’un BFR positif non anticipé

  • Dettes fournisseurs : Si une entreprise a un BFR positif, elle peut accumuler des dettes envers ses fournisseurs en raison de délais de paiement prolongés. Cela peut nuire à la réputation de l’entreprise et à ses relations avec les fournisseurs. Mais aussi, entraîner des conditions moins favorables ou une interruption de l’approvisionnement.
  • Obligation d’emprunts et coûts financiers : Pour couvrir le BFR positif, l’entreprise peut devoir recourir à des emprunts. Ces emprunts entraînent des coûts financiers sous forme d’intérêts, augmentant ainsi les dépenses de l’entreprise. À long terme, cela peut réduire la rentabilité et la capacité d’investissement de l’entreprise.
  • Manque à gagner d’un excédent de trésorerie : Un BFR positif signifie que l’entreprise ne maximise pas l’utilisation de sa trésorerie. Si l’entreprise avait un BFR négatif ou équilibré, elle pourrait utiliser l’excédent de trésorerie pour investir, par exemple en développant de nouvelles lignes de produits, en améliorant ses processus, ou en plaçant ces fonds pour générer des revenus supplémentaires.

Améliorer les relations clients et fournisseurs

En gérant mieux son BFR, l’entreprise peut payer ses fournisseurs à temps, améliorant ainsi la relation et la confiance.

Cela peut également permettre de négocier de meilleures conditions de paiement ou des remises.

Du côté des clients, une bonne gestion peut impliquer une meilleure compréhension de leurs besoins et comportements de paiement, conduisant à des relations plus solides et fiables.

Améliorer la rentabilité

L’amélioration de votre BFR positif peut avoir un impact significatif sur la rentabilité de votre entreprise. Voici pourquoi :

  • Réduction des coûts de financement : Un BFR positif élevé indique que l’entreprise doit financer une grande partie de son cycle d’exploitation (stocks, créances clients, etc.). En réduisant le BFR, l’entreprise a besoin de moins de financements externes (comme les emprunts), ce qui entraîne une réduction des coûts d’intérêts et améliore la rentabilité.
  • Amélioration de la gestion de trésorerie : Une gestion efficace du BFR permet de libérer de la trésorerie qui peut être utilisée pour des investissements productifs ou pour réduire l’endettement.
  • Optimisation des opérations : Travailler sur l’amélioration du BFR peut conduire à une analyse plus approfondie des processus opérationnels, tels que la gestion des stocks et des délais de paiement des clients et fournisseurs.
  • Réduction du risque financier : Un BFR plus faible signifie généralement que l’entreprise dépend moins des financements externes pour ses opérations quotidiennes, réduisant ainsi son exposition aux risques financiers, comme les variations des taux d’intérêt ou les difficultés de crédit.
  • Meilleure réactivité aux opportunités de marché : Une entreprise avec un BFR bien géré est souvent plus agile, capable de réagir rapidement aux opportunités du marché, comme les investissements soudains ou les acquisitions, sans avoir besoin de rechercher des financements supplémentaires.

S’assurer de baisser son BFR positif est donc nécessaire pour la gestion financière d’une entreprise. Mais comment s’y prendre ?

bfr positif rentabilité

Solution pour réduire un BFR positif

Améliorer les rentrées de liquidité et réduire les coûts

C’est facile à dire, mais il est nécessaire d’en parler. Nous vous partageons nos différents conseils pour réussir à améliorer vos entrées de liquidité et réduire vos coûts.

Gestion des créances clients :

  • Réduisez les délais de paiement accordés aux clients en renégociant les termes ou en offrant des incitations pour les paiements anticipés.
  • Améliorez le processus de recouvrement des créances pour accélérer les paiements. Cela peut inclure un suivi plus régulier et l’utilisation de logiciels de gestion des créances.

Optimisation des stocks :

  • Adoptez une gestion de stock juste-à-temps pour réduire les niveaux de stock inutiles, ce qui libère des liquidités immobilisées.
  • Réévaluez régulièrement les niveaux de stock pour s’assurer qu’ils sont alignés avec la demande actuelle.

Gestion des dettes fournisseurs :

  • Négociez de meilleurs termes de paiement avec les fournisseurs, comme des délais de paiement plus longs, sans compromettre la relation.
  • Profitez des remises pour paiement anticipé si cela est financièrement avantageux.

Réduction des coûts :

  • Analysez et identifiez les domaines où les coûts peuvent être réduits sans impacter la qualité du produit ou du service.
  • Considérez la sous-traitance de certaines opérations non essentielles si cela s’avère plus économique.

Amélioration des processus :

  • Utilisez la technologie pour automatiser les processus administratifs et financiers, réduisant ainsi les délais et les coûts.
  • Améliorez la communication interne pour une meilleure coordination entre les départements, ce qui peut réduire les inefficacités et améliorer le cycle d’exploitation.

Analyse financière régulière :

  • Effectuez des analyses financières périodiques pour surveiller l’évolution du BFR.
  • Utilisez des indicateurs de performance clés pour mesurer l’efficacité des stratégies mises en place.

Optimiser la gestion des stocks et les coûts logistiques

L’optimisation de la logistique est un moyen intéressant pour réduire votre BFR positif. Voici nos conseils :

Gestion efficace des stocks

Adoptez une approche de production juste-à-temps pour minimiser les stocks. Cela signifie produire ou commander des stocks seulement en réponse à la demande, réduisant ainsi les stocks excédentaires et les coûts de stockage.

Utilisez des logiciels de gestion des stocks pour un meilleur suivi et une meilleure analyse des niveaux de stock. Cela peut aider à identifier et à réduire les stocks inutiles ou obsolètes.

Évaluez régulièrement les niveaux de stock pour maintenir un équilibre entre répondre à la demande et minimiser les coûts de détention.

Amélioration des délais de rotation des stocks

Prévoyez la demande avec précision pour éviter les surplus de stock. Utilisez des données historiques et des tendances de marché pour anticiper les besoins.

Travaillez en collaboration avec les fournisseurs pour réduire les délais de livraison et améliorer la flexibilité, ce qui peut contribuer à réduire les niveaux de stock nécessaires.

Optimisation des coûts logistiques

Négociez les tarifs avec les transporteurs pour réduire les coûts de transport. Considérez des contrats à long terme pour obtenir de meilleurs tarifs.

Optez pour des itinéraires de livraison plus efficaces et moins coûteux. Utilisez des logiciels de planification des itinéraires pour optimiser les trajets.

Investissez dans des technologies qui peuvent rationaliser les processus logistiques, comme l’automatisation des entrepôts ou les systèmes de gestion du transport.

Gestion efficace des paiements et des créances

Négociez des conditions de paiement favorables avec les fournisseurs pour prolonger les délais de paiement sans pénalités.

Mettez en place des procédures efficaces pour le recouvrement des créances afin de réduire le délai entre la vente et la réception du paiement.

gestion paiement bfr positif

Optimiser la prévisualisation et la gestion de trésorerie

La réduction d’un BFR positif peut être réalisée en optimisant la prévision et la gestion de trésorerie. Voici quelques stratégies clés :

  • Amélioration des recouvrements de créances : Accélérer le recouvrement des créances clients peut réduire le cycle de conversion des espèces. Cela peut être fait en mettant en place des termes de paiement plus stricts, en offrant des incitations pour les paiements anticipés, et en améliorant le suivi des factures impayées.
  • Gestion efficace des stocks : Réduire le niveau des stocks sans compromettre la production ou la satisfaction du client. Utiliser des techniques telles que le Juste-à-Temps (JIT) pour minimiser les stocks inutiles et libérer des liquidités.
  • Prolongation des délais de paiement fournisseurs : Négocier avec les fournisseurs pour obtenir des délais de paiement plus longs peut améliorer la trésorerie à court terme. Cependant, cette approche doit être équilibrée avec le maintien de bonnes relations avec les fournisseurs.
  • Optimisation des processus de paiement : Utiliser des systèmes automatisés pour gérer les paiements peut réduire les erreurs et les retards, améliorant ainsi la gestion de trésorerie.
  • Prévision de trésorerie précise : Une prévision précise de la trésorerie permet de mieux comprendre les besoins en fonds de roulement. Utiliser des outils de prévision et des logiciels de gestion financière peut aider à anticiper les flux de trésorerie futurs.

Négocier les délais de paiements fournisseurs

Voici quelques stratégies pour réduire un BFR positif en négociant les délais de paiement avec les fournisseurs :

  • Paiements échelonnés : Demandez la possibilité de payer en plusieurs fois plutôt que d’effectuer un paiement unique. Cela peut aider à étaler la sortie de trésorerie sur une période plus longue, réduisant ainsi le BFR.
  • Réductions pour paiements anticipés : Si vous avez la capacité de payer plus tôt, négociez des réductions pour paiement anticipé. Cela peut être avantageux si le coût du financement pour payer tôt est inférieur à l’économie réalisée grâce à la réduction.
  • Commandes groupées : En regroupant vos commandes, vous pouvez négocier de meilleures conditions, y compris des délais de paiement plus longs, en raison du volume plus élevé.
  • Communication et relations solides : Construire une bonne relation avec les fournisseurs peut faciliter les négociations. Être un client fiable et communiquer ouvertement peut vous aider à obtenir de meilleures conditions.

Réduire les délais de recouvrements clients

Si vous vous concentrez sur la réduction des délais de recouvrement des clients pour parvenir à réduire votre BFR positif , voici quelques stratégies efficaces :

  • Optimisation des conditions de paiement : Revoir et ajuster les conditions de paiement avec les clients. Proposer des réductions ou des incitations pour les paiements rapides peut encourager les clients à payer plus tôt.
  • Amélioration de la facturation : Assurez-vous que les factures sont claires, précises et envoyées rapidement. Les erreurs ou les retards dans la facturation peuvent retarder les paiements.
  • Suivi rigoureux des comptes clients : Mettre en place un système de suivi efficace pour surveiller régulièrement l’état des comptes clients. Cela permet d’identifier rapidement les retards de paiement et de prendre des mesures.
  • Communication proactive avec les clients : Entrez en contact régulièrement avec les clients, surtout s’ils ont des antécédents de paiements tardifs. Une communication proactive peut aider à résoudre les problèmes plus rapidement.
  • Utilisation de logiciels de gestion des comptes clients : Implémentez des outils logiciels qui automatisent le suivi des factures et des paiements. Cela peut réduire les erreurs et accélérer le processus de recouvrement.
  • Options de paiement flexibles : Offrez plusieurs options de paiement pour faciliter les transactions pour les clients. Parfois, la facilité de paiement peut accélérer le processus.
  • Application des pénalités pour retard de paiement : Mettez en place des pénalités pour les paiements tardifs pour dissuader les retards.

La gestion de trésorerie est très importante pour assurer le fonctionnement et la stabilité de votre entreprise. C’est grâce à elle que vous calculez votre BFR. Attention, un BFR positif est un signe inquiétant ! Vous devez pallier cela pour éviter les conséquences problématiques comme les dettes fournisseurs. Pour vous aider à gérer efficacement votre gestion de trésorerie, accompagnez-vous d’outils dédiés, comme le gestionnaire de trésorerie développé par Karlia.